Présentation de la formation

Ce parcours est réalisé à l’issue d’une première formation complète hors gestion et management. Il a pour objectif de permettre aux jeunes diplômés d’accéder à des fonctions d’encadrements. Cette spécialité, régie par un décret national, est le diplôme commun à tous les IAE (décret de 1984). Elle attire des étudiants de toutes les filières de l’Université, sciences, lettres et langues, médecine, pharmacie, sciences humaines et sociales, histoire et ingénieur. Un groupe d’étudiants spécifique est établi avec l’école polytechnique de Tours. L'éventail des débouchés est très large et en fonction de leur formation première, les titulaires de la spécialité sont capables d'occuper les postes de : ingénieur-manager, chef de projet, responsable d'un service de gestion au sein d'une entreprise ; chargé d'études dans un organisme d'aménagement régional ; consultant dans une société-conseil, etc. Les salaires sont majoritairement au-dessus de 2000 euros nets par mois (enquête OVE 2015). Le taux de l’insertion professionnelle d’un jeune étudiant diplômé est de 96,4% à 6 mois.

Pour la mention « Management et Administrations des Entreprises » le M1 est mutualisé entre tous les parcours.

Lieu(x) : Tours Format(s) : Alternance, Continue, Initiale
Langue(s) : Français
Mobilité internationale : Envisageable
Conditions admission : Dossier de candidature, Entretien, Score IAE Message (SIM)
 

Profil

Ce master s’adresse à des étudiants provenant de Licence de Gestion, de Licence d’Économie, de Mathématiques et informatiques appliquées aux sciences humaines et sociales. Étudiants titulaires d’un master de droit des affaires ou issus d’écoles d’ingénieurs peuvent également suivre la formation à des fins de spécialisation.


Professionnalisation

Pour le M1 en formation initiale, 3 à 6 mois de stage obligatoire.
Pour le M2 en alternance, de préférence en contrat d’apprentissage, le rythme est de 2 semaines à l’Université et 2 semaines en entreprise.
Pour le M2 en formation initiale, 5 à 6 mois de stage obligatoire.